Jeu gratuit de simulation de vie

1047983 Inscrits - 2999 Actifs - 13 Connectés

Stereopoly est un jeu de simulation de vie, appelé aussi jeu d'élevage. Dans ce jeu en ligne gratuit et sans téléchargement, tu vas faire évoluer un personnage virtuel à travers toutes les étapes de sa vie : suivre des études, exercer un métier, draguer et trouver l'amour, te marier, acheter une maison, avoir des enfants, ...

Profil de Delta WEKLEY 
Pol décédé :-(
pol décédé
20 févr. 2017 17:49

  • Nom : WEKLEY
  • Prénom : Delta
  • Age : 34 ans
Amis : 0
aucun :-(
Situation
  • Richesse : 5 178
  • Pièces d'or :
  • Métier : Super Cop
  • Statut : Employé
  • Diplômes : 0
  • Visiteurs : 1542
  • Situation familiale : mariée
  • Enfants : 0
  • Maladies : aucune
Interactions
  • Bisous : 0
  • Calins : 0
  • Chatouilles : 0
  • Charmes : 0
  • Baffes : 0
  • Langues tirées : 0
  • Pincements : 0
  • Tirages chvx : 0
Présentation
Aucune présentation...
Patrimoine
Aucun patrimoine...
Commentaires
Affichages des commentaires 1 à 10 sur un total de 69
-Zakov FULSTEVle 19 févr. 2017
https://www.dailymotion.com/video/x53mt8n_vianney-j-men-fous-vianney-album-2016_music je ne sais pas pourquoi mais cette chanson me fais penser à toi. Souviens toi en.
-Andrzej HENDZISKYle 10 févr. 2017
Tu me manques bébé...
-Andrzej HENDZISKYle 8 févr. 2017

http://s8.favim.com/orig/150506/boy-couple-forever-girl-Favim.com-2708319.jpg

Tout n'est pas forcément parfait mais si je suis fier d'une chose, c'est de voir que notre histoire est à notre image. Ce qui ne peut que démontrer notre sincérité. Je pense que l'on doit être un des rares couples à s'engueuler parce que l'on s'aime trop. Au fond, on ne se reproche rien, on a juste du mal à gérer d'être autant fou l'un de l'autre. De toute façon, c'est clair depuis longtemps, nous avons un léger grain tous les deux. Peu importe, je t'aime et j'aime ce que nous sommes. Je ne voudrais changer cela pour rien au monde. Alors mon amour, souviens-toi d'une chose : tu pourras me repousser, chercher à t'éloigner de moi pour me protéger ou je ne sais quelle autre raison, je serais toujours là. Je ne bougerais pas et tu trouveras toujours mes bras pour t'entourer. Quoi qu'il arrive, c'est juste toi et moi. Parce qu'il n'y a que toi pour me faire autant de bien et je n'ai pas envie de renoncer à ça. Je n'ai pas envie de renoncer à nous.

J'aime tant être parfaitement imparfait à tes côtés

-Andrzej HENDZISKYle 4 févr. 2017

https://lh3.googleusercontent.com/-9PLnm_F4BwQ/UHMDyF2QMvI/AAAAAAAAUWg/nkLPzDQ_IBk/s500/tumblr_ma5nrkaoS81rwo9eso1_500_large.gif

Un don ? -Je levais un sourcil amusé, haussant lentement les épaules- Je crois que je ne peux pas tellement te contredire. Il faut bien que j'ai un petit talent et si je n'ai que celui-là, ça me convient parfaitement. Il faut dire que j'ai une partenaire qui donne envie de se surpasser. N'en fais pas trop mon amour, ça va finir par sembler peu crédible. Je doute que devoir me supporter chaque jour soit une chance. C'est plutôt moi qui en ait que tu acceptes de faire partie de ma vie. -J'acquiesçais d'un signe de tête, mon esprit s'affairant déjà à la recherche de stratagèmes pour nous octroyer quelques instants intimes- En effet... Ca serait triste de ne plus se faire plaisir en même temps. Nous ne sommes pas encore un si vieux couple que ça. Quoi que même vieux, ridé et sans-dents, j'aurais toujours envie de toi -Je laissais échapper un rire avant d'afficher un petit sourire en coin à tes mots- Je dois avouer que j'aime assez avoir le dessus sur toi. Au propre comme au figuré. Mais tu as aussi tes avantages sur moi, ne fais pas comme si tu l'ignorais. Je comprends bien oui mais tu devrais savoir que même habillé, je pourrais donner envie à la femme la plus frigide de la terre. -Je levais un sourcil avant de glisser une main dans mes cheveux, je ramassais ensuite ma chemise pour la mettre, la boutonnant lentement avant de te lancer un regard- Mais je t'en prie mon amour, je ne suis pas tellement maniaque alors tu pourras laisser traîner tes petites culottes un peu partout. Mais il ne faudra pas t'étonner si cela me donne certaines envies. -Ma chemise totalement fermée à l'exception de deux boutons dans le haut, je t'observais te rhabiller avant de m'avancer vers toi. Ma main glissant sur ton épaule, je venais y déposer les lèvres pour embrasser tendrement ta peau. Je fermais ensuite la fermeture éclair de ta robe, remontant le visage vers toi- Je préfère largement te déshabiller que l'inverse... Hum je tenais tout de même à ce que tu rentres habillée. Je l'arracherais une fois dans la chambre. -Je me mordais la lèvre avant de m'écarter de toi, ramassant les couvertures et les verres dans le sac-

-Andrzej HENDZISKYle 4 févr. 2017

https://media.giphy.com/media/IEmM3y9ktw5GM/giphy.gif


-Malgré moi, je resserrais l'étreinte autour de toi, collant mon corps contre le tien. Entendant tes paroles, je fronçais légèrement le nez-
Arrêter d'être aussi doué ? Je suis navré mon amour mais je ne peux pas arriver à un tel exploit. C'est plus fort que moi. -J'affichais un léger sourire en coin alors que mes mains glissaient sur ta peau- On trouvera toujours le temps, fais moi confiance... -Souriant tendrement lorsque ton regard se plantait dans le mien, je posais la main sur ta joue- Je sais surtout que je suis fou de toi. -Je laissais échapper un rire à tes mots- Pardon ? Parce que moi, je profite de l'effet que je peux te faire ? Arrête un peu, ce n'est pas mon genre. Je n'oserais jamais faire une telle chose. -Je souriais en coin, glissant la main sur ta hanche nue- Tu es sûre que l'on doit se rhabiller ? Je nous trouve bien dans cette tenue moi... -Je me relevais, remettant mon boxer puis mon jean avant de poser le regard sur toi, levant un sourcil- Deux maisons différentes ? Hum je pense avoir été assez clair sur le fait que je te voulais chez moi. Je ne compte pas te laisser loin de moi... Et encore moins s'il faut élever des petits monstres qui me ressemble. -Je me pinçais les lèvres alors que je te tendais tes vêtements, souriant légèrement- Je pense qu'il y a tout le place qu'il faut chez moi.

-Andrzej HENDZISKYle 30 janv. 2017

http://s1.favim.com/orig/150421/couple-katniss-kiss-lovely-Favim.com-2669471.gif

It's you or nobody else...

So baby now, take me into your loving arms, kiss me under the light of a thousand stars, place your head on my beating heart and I'm thinking out loud that maybe we found love right where we are.

-Andrzej HENDZISKYle 30 janv. 2017

http://68.media.tumblr.com/76137264b11617dcc0c3fda9d9e3e703/tumblr_o4d09yhS0z1ud7by4o1_500.gif

http://68.media.tumblr.com/76137264b11617dcc0c3fda9d9e3e703/tumblr_o4d09yhS0z1ud7by4o1_500.gif

-Je souriais en coin, hochant lentement la tête- Ne me dis pas que tu en doutais. Si tu ne sais pas encore l'effet que tu me fais, c'est que ton cas est désespéré. Après, pour ce qui est des autres, je ne me prononce pas et je n'ai pas tellement que tu vérifies non plus. -Je me mordais la lèvre, soufflant doucement malgré mon envie pressante d'être en toi, appréciant le contact de tes doigts sur moi- Mais je t'en prie, je n'attends que ça.... Ce n'est pas faux, comment pourrais-je sous-entendre le contraire. Mais j'aime assez ma femme quand elle est hystérique et folle à lier. Pas drôle moi ? -Je levais un sourcil- Comme si je pouvais t'empêcher d'avoir de telles images en tête. Et puis, ce n'est pas moi qui m'en prive non plus. Oh mais tu sais que tous mes doigts aiment s'affairer à te faire plaisir. -Je souriais en coin, mon corps réagissant rapidement lorsque je te sentais prendre ma lèvre entre tes dents- Mais ne t'en fais pas, je pensais bien les essayer sur toi. Unes à unes, lentement... -Je glissais les mains dans ton dos à présent débarrassé de ta robe, j'effleurais ta peau du bout des doigts, souriant à tes mots- Mais mon amour, tu devrais savoir que tu ne restes jamais habillé très longtemps avec moi...

To be continued

-Andrzej HENDZISKYle 29 janv. 2017
Je t'aime toi.
-Noan HAWKINSle 28 janv. 2017
https://66.media.tumblr.com/cb34f6152c5c8c74cd27020d33d722cb/tumblr_n59srgHMag1scpmqfo1_400.gif

En vrai, j’abuse énormément, j’ai mis plus d’une semaine à daigner répondre à ton commentaire. Du coup pour me faire pardonner, je le mets en forme, je fais les choses correctement. Bon, puis ce n’est pas parce que je mets du temps à répondre que je t’oublie, encore une fois. Je te l’ai déjà dit, mais je crois que t’as besoin que je te le répète. Et avec tout ça, je deviens sénile avant l’âge parce que je ne sais même plus de quoi on parlait la dernière fois… Mais bon, je vais improviser, j’ai l’habitude de toute façon, toute ma vie est basée sur de l’impro’. L’autre fois, on discutait de nos défauts respectifs, et bien figures-toi que je m’en suis attribué un nouveau : tête en l’air. Enfin « nouveau », tout est relatif, disons surtout que j’avais omis de le mentionner l’autre fois. Tu sais combien mon IRL m’a pris du temps, mais ce que je ne dis pas c’est que je souffre d’une maladie très répandue de nos jours appelée flemmingite aiguë. Ça explique ce temps de réponse très long. Mais promis, j’essayerai de passer plus souvent, et surtout je me motiverai à te répondre davantage. Tu es une personne qui gagne à être connu, et je ne voudrais pas laisser passer ça ! Surtout un chateaubriand, merde quoi !


-Andrzej HENDZISKYle 28 janv. 2017

http://68.media.tumblr.com/2066bcffa439c4267f486c31eacabcde/tumblr_odyzp2d3KM1tw5trjo1_500.gif

http://68.media.tumblr.com/2066bcffa439c4267f486c31eacabcde/tumblr_odyzp2d3KM1tw5trjo1_500.gif

Mais tous mon amour. Comment tu peux ignorer le fait d'être attrayante, plaisante et... bandante -Je laissais échapper un rire, baissant les yeux presque de honte- Tu m'excuseras mais ça a été plus fort que moi. -Je souriais en coin lorsque tu me chevauchais, attrapant ta main pour la placer sur mon entre-jambe déjà tendue- Tu n'auras pas trop de mal à confirmer. Bon si tu me le demandes gentiment, je mettrais quelques vêtements pour que tu aies le plaisir de les arracher. -Je souriais amusé, ma seconde main se posant sur ton dos, remontant lentement pour se glisser dans tes cheveux- Tu aimes tout de moi mon amour. Attention, tu es à deux doigts de la femme hystérique toi aussi. Et ne dérive pas avec les deux doigts... Tu doutes de ce que tu peux me faire ? -Je levais un sourcil, secouant la tête en soupirant- Tu me fais énormément de bien, tu n'as même pas à te poser la question. Et je ne te parle pas de toutes ces envies qui passent dans ma tête quand tu es là... Et même quand tu ne l'es pas en fait. -J'appréciais le contact de ta langue sur mes lèvres, soufflant doucement alors que mes mains se posaient sur tes hanches- J'avoue que je fouine mais il faut bien que je garde un œil sur ce que j'ai de plus précieux. Tu devrais savoir qu'avec toi, tout me tente. Et nous ferons toutes les tentatives qu'il faut, il n'est pas question de se rater. -T'entendant murmurer à mon oreille, j'affichais un léger sourire en coin alors que je suivais ton regard sur ton décolleté- Mais mon amour, tu sais bien que je suis toujours prêt pour t'aider. -Je glissais la main dans ton dos pour défaire la fermeture qui fermait ta robe, je les posais ensuite sur tes épaules pour la laisser glisser le long de tes bras, dévoilant ta poitrine et ton soutien-gorge. Je venais poser les lèvres sur ton cou, l'embrassant avant de descendre lentement-


Historique de navigation